Bolivie 2017 Potosi

Thomas BARÉ

Samuel ROUSSEAU

Contexte de la mission :

La communauté paysanne de El Terrado est située sur l’Altiplano bolivien, dans le département de Potosí, son centre social s’élevant à 3200 m d’altitude. La forte altitude du village implique une variabilité importante des températures entre le jour et la nuit, qui si elles ne sont que rarement négatives, peuvent avoir un impact agronomique conséquent. La sécheresse importante de la région semble également orienter les activités agricoles, avec uniquement 440 mm de pluie en cumulé durant toute l’année, principalement localisés durant la saison humide. A cause de ces différentes problématiques climatiques, les ressources agraires ne sont pas assez importantes pour nourrir la population tout au long de l’année, impliquant, pour la population active, des migrations de plusieurs mois vers les villes. Dans ce contexte, s’inscrit le projet de l’O.N.G. Apapaya, qui s’axe donc sur le développement agricole de la communauté. Par ses actions, elle vise à développer les activités agricoles et à faire en sorte que les agriculteurs et leur famille, en vivant décemment de leur travail agricole, ne soit pas forcés de quitter leur région d’origine. L’O.N.G. permet, en outre, la mise en relation d’étudiants français avec les membres de la communauté, pour que ces jeunes puissent « apporter leur pierre à l’édifice », en s’impliquant dans le projet d’Apapaya.

Apapaya : https://www.apapaya.org

Objectifs :

Notre mission, en tant qu’étudiants bénévoles, s’inscrit dans ce projet global. Pour cela, deux leviers seront principalement employés, en fonction des besoins observés localement : la plantation d’arbres fruitiers et la mise en place de systèmes d’irrigation. Nous envisageons également la mise en œuvre de nouveaux projets, comme un atelier de maraîchage.

Réalisation :

Afin que la mission se déroule au mieux et que les objectifs puissent être atteints, le projet va se baser sur une phase préparatoire de diagnostic des besoins. Cette étape sera réalisée en partie en France avant le départ, grâce aux rapports de mission des volontaires partis cet hiver. En outre, une seconde phase du diagnostic sera effectuée directement sur place, par le biais d’observations de terrain et d’entretiens avec la population locale. À la suite de cette première étape, une période de réflexion et de conception aura lieu. Celle-ci permettra de mettre au point un schéma précis d’action et de s’approvisionner en matières premières nécessaires à la réalisation des solutions sélectionnées. Par rapport à ce dernier point, la fourniture en matériaux s’appuiera sur un budget préalablement élaboré. Enfin, une fois l’étape d’approvisionnement achevée, nous passerons à la réalisation à proprement parler des réponses techniques. Cette étape sera suivie d’une ultime phase de synthèse, de manière à proposer un bilan de la mission, et un état des lieux des éléments améliorables pour la session suivante.

Association : Apapaya

Lieu : Potosí, Bolivie

Nos missions

Notre mission, en tant qu’étudiants bénévoles, s’inscrit dans ce projet global. Pour cela, deux leviers seront principalement employés, en fonction des besoins observés localement : la plantation d’arbres fruitiers et la mise en place de systèmes d’irrigation. Nous envisageons également la mise en œuvre de nouveaux projets, comme un atelier de maraîchage.